Skip to content

Peut-on travailler avec une discopathie dégénérative ?

peut-on travailler avec une discopathie dégénérative

La maladie discale dégénérative (DDD) est un trouble commun qui affecte les disques intervertébraux. Elle peut provoquer des douleurs chroniques et d’autres symptômes, tels que des raideurs et des engourdissements. Malgré cette condition, certaines personnes atteintes de DDD peuvent travailler si leurs médecins leur donnent le feu vert. Mais, peut-on travailler avec une discopathie dégénérative ?

Découvrons certains facteurs à prendre en compte avant de se lancer dans cette aventure.

Qu’est-ce que la discopathie dégénérative ?

La discopathie dégénérative est une affection qui touche les disques intervertébraux, ou les tissus mous situés entre les vertèbres. Cette affection peut provoquer des douleurs et des raideurs chroniques, ainsi que des engourdissements et des picotements dans les extrémités. La possibilité de travailler avec une discopathie dégénérative dépend de plusieurs facteurs, dont les symptômes suivants :

  • Gravité de la douleur et des autres symptômes
  • Capacité à gérer la maladie par l’exercice, les médicaments ou d’autres options de traitement.
  • L’approbation médicale de votre médecin ou d’un autre prestataire de soins de santé.
  • Autres circonstances ou conditions susceptibles d’avoir un impact sur votre capacité à travailler, telles que la prise en charge de jeunes enfants ou d’un parent âgé.

Quelle est l’origine de la discopathie dégénérative ?

Il n’existe pas de cause définitive de la discopathie dégénérative, mais on pense qu’elle est liée au processus naturel de vieillissement et à l’usure de la colonne vertébrale. Parmi les autres facteurs de risque, citons :

  • le surpoids ou l’obésité,
  • Des antécédents de blessure ou de traumatisme au dos,
  • Le tabagisme,
  • une mauvaise posture
  • De mauvaises habitudes de levage.

Vous pouvez notamment rester actif en faisant de l’exercice ou d’autres activités physiques, adopter une bonne posture et de bonnes habitudes de levage, gérer votre niveau de stress et vous abstenir de fumer ou de boire de l’alcool.

Qui consulter dans ce cas ?

Si l’on vous a diagnostiqué une discopathie dégénérative, la première chose à faire est de consulter un professionnel de la santé ou un kinésithérapeute qui pourra vous aider à gérer vos symptômes et à identifier des stratégies efficaces pour surmonter cette affection. En fonction de la gravité de vos symptômes et d’autres facteurs, vous pouvez également envisager de consulter un spécialiste de la gestion de la douleur ou d’autres spécialistes qui peuvent fournir un traitement ciblé pour votre maladie. En fin de compte, il est important de travailler avec une équipe médicale qui comprend vos besoins et vos objectifs uniques, et qui peut vous aider à trouver des moyens de gérer avec succès la discopathie dégénérative tout en continuant à mener une vie pleine et productive.

Alors, peut-on travailler avec une discopathie dégénérative ?

peut-on travailler avec une discopathie dégénérative

La première chose à considérer quand on pense à continuer à travailler tout en ayant une DDD est la nature de votre emploi et le type de responsabilités qui sont associées à celui-ci. Si vous êtes capable de faire votre travail sans trop d’efforts physiques ou si vous pouvez adapter votre poste pour réduire la douleur liée à la DDD, alors il est possible que vous puissiez continuer à travailler. Il est recommandé de parler ouvertement avec votre employeur afin de trouver une solution commune pour assurer que votre santé physique reste intacte tout en faisant votre travail efficacement et sans danger.

De plus, il existe des mesures supplémentaires que les personnes atteintes de DDD peuvent prendre pour faciliter le processus de retour au travail après un diagnostic ou une crise liée à la DDD. Par exemple, il peut être judicieux d’utiliser des aides techniques spécialisées pour soulager la pression sur les disques vertébraux lorsque vous êtes assis et debout pendant longtemps au bureau. Les accessoires ergonomiques tels que les chaises, les claviers et autres équipements informatiques peuvent grandement contribuer à amortir les chocs sur la colonne vertébrale associée aux mouvements répétitifs du corps lors du travail. De plus, conserver une posture adéquate est très important car elle aide à soulager la pression exercée sur les disques vertébraux lorsque vous êtes assis pendant longtemps au bureau.

Est-ce que la discopathie dégénérative peut être reconnue en maladie professionnelle ?

Il n’y a pas de réponse claire à cette question, car la mesure dans laquelle le DDD peut être reconnu comme une maladie professionnelle dépend des circonstances spécifiques associées à votre travail et à votre état. Parmi les facteurs susceptibles d’influer sur la capacité du DDD à être considéré comme une maladie professionnelle, citons la gravité de vos symptômes, votre capacité à gérer votre douleur et d’autres symptômes par le biais de médicaments ou d’autres traitements, et toute autre condition ou circonstance qui pourrait avoir un impact sur votre capacité à travailler. En fin de compte, il est important de consulter vos fournisseurs de soins de santé et votre employeur pour déterminer si vous êtes admissible à une indemnisation pour maladie professionnelle en raison d’une DDD. Toutefois, dans la plupart des cas, il est recommandé aux personnes atteintes de DDD de rechercher d’autres formes d’emploi ou d’aménagement

peut-on travailler avec une discopathie dégénérative, nos conseils

Pour continuer à travailler malgré la présence d’une discopathie dégénérative, il n’ya malheureusement pas de remède miracle. Néanmoins, vous pouvez suivre ces quelques conseils pour vous faciliter la vie :

  • Parlez ouvertement avec votre employeur des aménagements qui peuvent être nécessaires pour vous aider à gérer votre maladie. Il peut s’agir d’un équipement spécial ou d’une disposition des sièges sur le lieu de travail, de pauses régulières ou d’horaires flexibles.
  • Travaillez en étroite collaboration avec un spécialiste de la gestion de la douleur ou d’autres professionnels de la santé qui peuvent fournir un traitement ciblé pour le DDD et vous aider à trouver des stratégies pour gérer votre condition.
  • Maintenir une alimentation saine et équilibrée, qui comprend une grande quantité de fruits et de légumes, ainsi qu’un exercice régulier pour réduire les symptômes du DDD.
  • Envisagez d’autres options de carrière ou une formation professionnelle si vous vous inquiétez de l’impact que le DDD peut avoir sur votre capacité à travailler dans votre emploi actuel. Il peut s’agir d’une reconversion dans une nouvelle profession qui nécessite moins d’efforts physiques ou l’utilisation d’un équipement spécialisé ou d’une formation professionnelle vous permettant d’obtenir un poste plus adapté à votre condition.

Peut-on travailler avec une discopathie dégénérative, conclusion

Pour résumer, bien qu’il soit possible pour certaines personnes souffrant de DDD de garder un emploi régulier, il est important de comprendre que chaque cas doit être géré individuellement afin d’assurer un retour au travail sûr et sans douleur. De plus, il est essentiel d’être honnête avec son employeur quant aux effets secondaires possibles liés à sa condition afin qu’un plan efficace puisse être mis en place pour maintenir sa santé physique tout en faisant son travail correctement et sans danger. Enfin, parlez toujours à votre médecin avant de prendre une décision finale concernant le retour au travail après un diagnostic ou une crise liée à la DDD – c’est ce qui compte avant tout !

Découvrez également cet article sur la discopathie protrusive

F.A.Q : peut-on travailler avec une discopathie dégénérative ?

Quels sont les symptômes de la maladie discale dégénérative ?

 Les symptômes vont de légers à graves et comprennent une douleur localisée ou rayonnante, une raideur musculaire, des picotements ou un engourdissement dans les bras ou les jambes, ainsi qu'une limitation de l'amplitude des mouvements dans le cou ou le dos. Dans certains cas, la douleur extrême peut interférer avec les activités quotidiennes telles que conduire, soulever des objets...

Y at-il un traitement pour la maladie discale dégénérative ?

Malgré des années d'études et de recherches, il semble qu'il n'existe toujours pas de traitement efficace. Les traitements les plus efficaces visent à soulager les symptômes et à aider le patient à gérer la douleur. Cela implique généralement des exercices et une thérapie physique, ainsi que la prescription de médicaments pour aider à combattre l'inflammation causée par la rupture du disque. Bien que ces mesures puissent apporter un soulagement, il n'y a pas de remède à ce type de maladie chronique ; il faut plutôt modifier le mode de vie à long terme afin de réduire la douleur et d'améliorer l'état de santé général.

Peut-on travailler avec une discopathie dégénérative ?

Si vivre avec une discopathie dégénérative peut nécessiter certains ajustements dans le mode de vie ou le style de travail, s'adapter à sa présence ne signifie pas nécessairement sacrifier ses objectifs. Grâce à des mesures de soutien appropriées, telles que la physiothérapie et un espace de travail conçu de manière ergonomique, il est possible de réussir sur le lieu de travail même avec ce problème médical.

Sources

Leonid Kalichman, David J. Hunter – Déterminants génétiques de la discopathie dégénérative. Prédisposition familiale et estimation de l’héritabilité – Revue du Rhumatisme (2008)

Christelle Nguyen, François Rannou – La discopathie active – Revue du Rhumatisme Monographies (2013)

Place de la chirurgie dans le traitement de la discopathie dégénérative douloureuse lombaire – GHOUL, Rachid brahim NEBBAL, Mustapha – DEGENERATIVE LOMBAIR DISCOPATHIE (2021)

Comparatif avis complément prostate

Comparatif : Top 3 des meilleurs compléments alimentaires pour les rides (2023)

Nous allons discuter des informations sur ce que nous pensons être le meilleur complément alimentaire pour les rides et notre avis
Read More

Quoi manger sans vésicule biliaire ?

La cholécystectomie, l'ablation de la vésicule biliaire, entraîne des modifications digestives. Celles-ci nécessitent une révision de l'alimentation.
Read More
où est la vésicule biliaire dans le corps humain ?

Où est la vésicule biliaire dans le corps humain ?

Où est la vésicule biliaire dans le corps humain ? La vésicule biliaire est un organe minuscule mais crucial de l'appareil digestif.
Read More
comment soigner polype vésicule biliaire ?

Comment soigner polype vésicule biliaire ?

Comment soigner polype vésicule biliaire ? Les polypes de la vésicule biliaire sont des formations anormales de tissu qui se développent sur la paroi interne de cet organe.
Read More
Les douleurs inguinales.

Douleurs inguinales : tout savoir pour comprendre, prévenir et traiter (2023)

La douleur inguinale, qui se manifeste dans la région où l'abdomen inférieur rencontre la partie supérieure de la cuisse, peut être causée par une multitude de facteurs
Read More
Douleur à l'aisselle gauche et stress

Douleur à l’aisselle gauche et stress (2023)

La douleur à l'aisselle gauche et le stress. Bien qu'elle puisse parfois être le signe d'un problème de santé plus grave
Read More